Des possibilités à l’étranger… et ici

« Mon épargne-retraite est placée dans les mêmes portefeuilles que celle de mes clients. »

Alfred Lam se passionne pour les placements, activité qu’il exerce avec succès pour le compte de ses clients depuis près de deux décennies. Responsable d’une équipe d’experts en placements, il supervise 41 milliards de dollars d’actifs qui sont investis dans des solutions de Placements CI, dont 11 milliards de dollars dans les fonds de la Série Portefeuilles CI qui vous sont offerts par l’intermédiaire du CDSPI.

M. Lam nous a exposé son point de vue sur les conditions actuelles du marché et sa démarche pour créer de la richesse au profit de ses clients.

 

PERSPECTIVE ACTUELLE

 

« La situation géopolitique suscite des craintes, mais les investisseurs à long terme ne doivent pas trop s’inquiéter. »

On ne peut pas négliger les effets que le Brexit aura sur l’économie européenne, ni l’incidence des récentes politiques commerciales américaines sur l’économie mondiale. Mais il ne faut pas non plus y accorder trop d’importance. Pour les investisseurs à long terme, il continue d’y avoir des possibilités intéressantes dans les économies développées malgré les disputes tarifaires et un certain degré d’incertitude politique.

 

« Le cannabis ne nous monte pas à la tête. »

À notre avis, la situation est encore beaucoup trop incertaine pour investir avec confiance. Ce marché réunit de multiples acteurs dont certains ne survivront pas, et des questions se posent quant aux politiques, à l’exploitation, à la distribution et à la tarification. De plus, comme ces entreprises sont nouvelles, on ne peut pas étudier leurs flux de trésorerie antérieurs pour déterminer leur valeur.

 

« Au cours des dix prochaines années, je suis persuadé que les marchés émergents surpasseront le S&P 500. »

Diverses sources d’inquiétude sur les marchés émergents – enjeux politiques et sociaux, monnaie volatile, infrastructure défaillante – sont en voie de se résorber, et bon nombre de ces marchés affichent une impressionnante croissance du PIB en raison de l’expansion des classes moyennes et de l’augmentation de la demande de leurs produits. Nous estimons que de nombreuses sociétés offrent une bonne valeur et de bonnes perspectives.

 

« Il est presque impossible de trouver des titres de valeur dans le secteur technologique. »

Le ratio cours/bénéfice est l’un des principaux indicateurs que nous examinons pour évaluer une entreprise – ou l’ensemble d’un secteur d’activité. Il correspond au cours actuel du titre de la société divisé par son bénéfice par action. Ainsi, si le prix de l’action de l’entreprise est 50 $ et son bénéfice par action est 2 $, le ratio C/B est de 25.

Pour trouver des titres de valeur, nous nous concentrons habituellement sur les sociétés dont le ratio C/B est inférieur à 20. Ces dernières années, l’enthousiasme des investisseurs a catapulté le ratio C/B de certaines entreprises technologiques bien au-delà de 100! Par exemple, Amazon, qui connaît un immense succès à bien des chapitres, affiche toujours un ratio C/B d’environ 80. Cette entreprise doit poursuivre sa croissance pour répondre aux attentes des investisseurs, mais si les taux d’intérêt continuent d’augmenter et l’économie continue de ralentir, elle pourrait avoir de graves difficultés – comme un oiseau qui serait incapable de se poser.

 

« Il est temps de jeter un nouveau regard sur le Canada. »

Les investisseurs ont boudé le Canada ces dernières années, mais les prix redeviennent intéressants. Le ratio C/B du S&P/TSX est à son plus bas niveau depuis six ans. Les banques sont en bonne santé, les ressources demeurent affaiblies (et présentent donc un bon potentiel de reprise) et le marché en général est moins volatil que dans d’autres régions. De plus, notre portefeuille de titres à revenu fixe est constitué en majeure partie de titres canadiens, ce qui nous protège contre les fluctuations des changes.

 

 

PHILOSOPHIE DE PLACEMENT

 

« Nous investissons dans d’excellentes sociétés à d’excellents prix. »

Chaque entreprise a sa valeur interne, c’est-à-dire la valeur estimative de l’action basée sur certaines caractéristiques fondamentales, entre autres le ratio C/B, les flux de trésorerie, l’endettement, le taux de croissance prévu. Nous analysons des entreprises dans le monde entier afin de déterminer leur valeur interne, et nous constituons un portefeuille de titres solides dont le prix actuel est inférieur à la valeur interne de l’émetteur.

 

« Nos positions évoluent en fonction du cycle du marché. »

À certains moments, il faut être audacieux et à d’autres il faut être sur la défensive. Les prix étant plus élevés que nous le souhaitons et les taux d’intérêt demeurant en hausse, nous nous employons à protéger les gains des investisseurs. Nous utilisons notamment les tactiques défensives suivantes :

  • placements dans des secteurs défensifs tels que les services publics, les produits de première nécessité et les soins de santé;
  • couverture contre la volatilité du marché au moyen de dérivés;
  • placements en or en raison du prix avantageux du lingot;
  • pondération accrue des liquidités;
  • couverture contre le risque de change.

 

« Être actif rend moins vulnérable. »

Les placements passifs consistent à investir une part disproportionnée du portefeuille dans les titres vedettes d’un indice, par exemple, dans les titres FAANG (Facebook, Apple, Amazon, Netflix et Google) qui constituent 11 % du S&P 500. Quand les actions de ces sociétés font face à des difficultés, comme le scandale de la divulgation de renseignements personnels de Facebook, les amendes de Google ou la perte d’abonnés de Netflix, l’indice au complet est affecté. Nous diversifions activement les placements parmi toutes les sociétés de l’indice et avons tendance à éviter les actions qui font sensation.

 

 

SOLUTIONS DE PLACEMENTS CI POUR LE CDSPI

 

Vous pouvez bénéficier du savoir-faire de CI en investissant dans les six portefeuilles de gestion des risques du CDSPI. Ils présentent des degrés de risque variés convenant à tous les profils – prudents, équilibrés ou audacieux. Ces portefeuilles sont gérés par CI. Chacun est réparti de manière stratégique conformément au degré de risque visé.

 

Portefeuille croissance audacieuse du CDSPI (CI)

Portefeuille croissance modérée du CDSPI (CI)

Portefeuille croissance prudente du CDSPI (CI)

Portefeuille équilibré du CDSPI (CI)

Portefeuille de revenu plus du CDSPI (CI)

Portefeuille de revenu du CDSPI (CI)

 

Investissez dans les portefeuilles de gestion des risques du CDSPI pour profiter des avantages suivants :

  • diversification par catégorie d’actif, par région et par secteur d’activité;
  • gestion de placements digne des investisseurs institutionnels;
  • répartition de l’actif stratégique et active, visant à arrimer vos placements à vos objectifs.

 

Communiquez avec un conseiller en planification de placements pour connaître tous les avantages des portefeuilles de gestion des risques du CDSPI.

cdspi@cdspi.com    1.800.561.9401

 

 

Selon la croissance de votre patrimoine, il pourrait être avantageux pour vous de faire affaire avec un gestionnaire de patrimoine privé. Renseignez-vous sur les services d’exception que la société Gestion de patrimoine privé Cumberland offre aux dentistes qui ont un actif de plus de 1 million de dollars à placer.

 

Alfred Lam, B. Comm., MBA, CFA
Alfred Lam est vice-président principal et directeur des placements à Gestion d’actifs multiples CI, division de Placements CI. Les opinions et les renseignements contenus dans le présent article sont uniquement ceux de l’auteur et ne doivent pas être utilisés ou interprétés comme un endossement ou une recommandation d’une entité ou d’un titre cité ou comme des conseils juridiques, fiscaux ou financiers de Placements CI.

You already voted!