Le Dr Bruce Ward : Demander de l’aide est toujours la solution

Si vous êtes comme le docteur Bruce Ward, vous passez plus de temps avec vos collègues et employés qu’avec la plupart des membres de votre famille. Pour le citer « Il faut bien s’entendre, et prendre soin les uns des autres. »

Beaucoup de choses ont changé depuis que le Dr Ward a commencé à pratiquer la médecine dentaire, il y a presque un demi-siècle de cela. Cependant, un élément reste le même : les dentistes doivent s’entraider. En tant que président du programme de mentorat dentaire offert par l’Association dentaire de la Colombie-Britannique, il a pu observer les retombées positives de la solidarité entre les pairs. Il encourage donc les professionnels et leaders du milieu à discuter ouvertement des difficultés rencontrées dans leur parcours.

La gestion de cabinet et la nouvelle école de médecine dentaire

Le Dr Ward croit que les mentorats et le soutien par les pairs sont des ingrédients essentiels au succès des jeunes dentistes. Il pense surtout que les nouveaux praticiens gagneraient à échanger sur la réalité des dentistes propriétaires et de leur entreprise.

La médecine dentaire n’a jamais été aussi exigeante, autant mentalement que financièrement. La compétition peut se montrer féroce, le travail acharné semble rapporter moins et la formation d’équipes performantes est très difficile (avouons que ça a toujours été le cas… et c’est une raison de plus de bien prendre soin de son personnel!).

« Ce n’est pas toujours possible de transmettre aux étudiants toutes les compétences nécessaires pour diriger un cabinet pendant leurs études en médecine dentaire, dit le Dr Ward. Durant cette période, il est beaucoup plus motivant d’apprendre le métier de dentiste que celui de chef d’entreprise. »

Des compétences pour une nouvelle réalité plus compétitive

Si vous désirez élaborer un plan de traitement qui propulsera votre cabinet vers l’avant malgré les difficultés économiques actuelles, le Dr Ward suggère de commencer par demander de l’aide à votre entourage : « Nous observons une diminution de la stigmatisation de la santé mentale, alors que de plus en plus de dentistes privilégient leur bien-être et acceptent que les aspects émotionnel et mental de la pratique dentaire soient tout aussi importants que la santé physique. Cela dit, on peut encore faire mieux.

Les dentistes ressentent une immense pression de performer au quotidien. Cette pression n’affecte pas seulement les propriétaires : le stress peut peser sur l’ensemble du cabinet. Pour cette raison, il est primordial de parler de santé mentale et de bien-être avec son personnel. »

Voici quatre stratégies efficaces pour réduire le stress au travail tout en créant un environnement plus sain, mentalement et physiquement :

1. Créer son réseau (en personne et en ligne)

Peu de gens, en dehors de vos collègues, comprennent la pression à laquelle vous faites face au quotidien. Rares sont les professions qui exigent autant d’agilité mentale que la médecine dentaire et c’est la raison pour laquelle vous devez entretenir les relations au sein de votre cabinet, mais aussi avec les autres dentistes de la communauté. Que ce soit en personne ou en ligne, l’important est de vous créer un réseau de personnes qui comprennent votre réalité et qui peuvent vous soutenir.

2. S’ouvrir au soutien par les pairs

En plus d’être une profession qui exige un haut degré de spécialisation, la médecine dentaire peut aussi en être une empreinte de solitude, lorsque la pression à laquelle on fait face semble ne s’appliquer qu’à nous. « Ce sentiment d’isolement est amplifié chez les dentistes qui travaillent dans les régions éloignées et qui n’ont pas la chance de tisser des liens avec d’autres dentistes », affirme le Dr Ward. Il recommande de saisir chaque occasion pour réseauter avec ses pairs, que ce soit en assistant à des conférences ou en rejoignant des groupes sur les réseaux sociaux.

3. Se confier à son entourage

Les bons conseils proviennent de plusieurs sources. Parler avec quelqu’un qui n’est pas dentiste, mais qui fait face à un stress semblable dans sa propre carrière peut s’avérer très bénéfique. Les amis et la famille sont souvent d’une grande aide et sont en mesure de prodiguer des conseils puisés de leur propre expérience. Dans tous les cas, il est toujours bon d’avoir une personne de confiance qui nous écoute sans poser de jugement.

4. Ajouter un volet « Santé et forme » à son plan

C’est bien connu : la pratique de la médecine dentaire est physiquement éprouvante et cela peut entraîner des conséquences émotionnelles, comme le stress. Élaborer un plan concret augmente vos chances d’incorporer davantage d’habitudes reliées à la santé mentale et physique dans votre routine au bureau. Pour des conseils pratiques sur comment réduire l’épuisement professionnel, téléchargez le document offert par les cliniques médicales de l’Ontario sur les postures, techniques et exercices à adopter au travail spécialement élaboré pour les professionnels en santé dentaire.

Demander de l’aide a toujours été la solution. Pour entretenir une bonne santé physique et mentale, n’hésitez pas à aller vers vos amis et collègues. Prenez le temps de vous familiariser avec les ressources à votre disposition offertes par les associations dentaires provinciales et territoriales ainsi que par le CDSPI.

Grâce au soutien des Associations dentaires canadiennes, la contribution du CDSPI à la dentisterie au Canada va bien au-delà des services financiers. Le CDSPI parraine le Programme d’aide aux membres (PAM)* et offre ce soutien précieux, sans frais, aux étudiants en dentisterie, aux dentistes, à leurs familles et à leur personnel. Si vous ne connaissez pas encore le PAM, vous n’avez qu’à ouvrir une session sur one.telushealth.com afin d’accéder à une liste de ressources utiles. Votre nom d’utilisateur est l’abréviation de votre association dentaire provinciale/territoriale et le mot de passe est CDSPI. Vous y trouverez des services de consultations à court terme, des conseils sur le bien-être physique, mental et émotionnel, en plus d’une liste de services de garde et de services aux aînés dans votre région.

Votre accès aux initiatives incroyable du CDSPI est un des avantages de l’adhésion à votre association dentaire provinciale/territoriale. Pour en savoir plus sur les façons dont le CDSPI épaule les dentistes du Canada, consultez notre site Internet.

*Le PAM est parrainé par le CDSPI et fourni par TELUS Santé.

You already voted!