Que faire du chalet?

18 mai 2021 | lecture de 2 minutes

 

Par : Shawnalynn Perron, MBA, CIM, FEA, gestionnaire de portefeuille, Gestion de patrimoine privé Cumberland Inc.

 

Depuis le début de la pandémie, nous passons tous beaucoup plus de temps à la maison qu’à l’habitude, alors ce n’est pas étonnant que les ventes de chalets aient augmenté pendant cette période.

 

Au fur et à mesure de la croissance de votre portefeuille, vos besoins en matière de gestion de placement sont appelés à évoluer. C’est pourquoi le CDSPI* travaille avec Gestion de patrimoine privé Cumberland Inc. (Cumberland) pour offrir des services de planification financière et de gestion de portefeuille personnalisés pour les dentistes dont les actifs de placement s’élèvent à plus d’un million de dollars.

 

Voici quelques conseils financiers de Cumberland sur la façon de planifier l’avenir de votre chalet – que vous souhaitiez le vendre ou le conserver dans la famille.

 

Ne laissez pas vos souvenirs d’été tourner au cauchemar

 

Vous vous rappelez ce GROS poisson que vous aviez attrapé lorsque vous aviez cinq ans.

 

Certains de mes plus beaux souvenirs sont liés au chalet familial à Lake of the Woods en Ontario. Nous y passions deux semaines chaque été avec les parents de mon père et mes cousins. Nous pêchions, nous sautions de l’abri à bateau, nous apprenions à faire du ski nautique, nous faisons des randonnées dans l’ancienne mine d’or avec ma grand-mère (c’était son raccourci pour retourner au chalet).

 

C’est avec plaisir que l’on se remémore ces événements, mais le fait d’être propriétaire d’un chalet peut entraîner des conséquences moins agréables. En effet, si vous rêvez de transmettre votre chalet familial aux générations futures, une planification rigoureuse s’impose.

 

Valeur monétaire et sentimentale

 

Les chalets sont souvent l’un des actifs les plus précieux d’une famille, tant sur le plan monétaire que sentimental. C’est peut-être pourquoi ils ont tendance à devenir l’un des aspects les plus litigieux de la planification successorale.

 

Certains diront qu’il vaut mieux mettre les sentiments de côté et vendre tout simplement le chalet. Si vous suivez cette approche, vous pouvez éviter les complications financières comme l’impôt à payer ou les complexités pratiques comme décider de la façon dont les héritiers se partageront l’usage du chalet. Vous n’avez qu’à diviser le produit de la vente après impôt entre vos bénéficiaires comme bon vous semble.

 

Si c’est votre choix, il est conseillé de communiquer vos intentions à l’avance. Les différends sont plus susceptibles de survenir si la nouvelle de la vente du chalet est une surprise pour tout le monde. C’est particulièrement vrai si le chalet est vendu ou donné à un seul membre de la famille. Il est préférable d’aborder la question aujourd’hui plutôt que de créer un conflit plus tard.

 

En revanche, vous souhaitez peut-être garder le chalet dans la famille pour préserver la tradition et permettre aux générations futures d’accumuler à leur tour de beaux souvenirs.

 

Le cas échéant, encore une fois, la communication est essentielle, particulièrement si le chalet sera partagé par différents membres de la famille. Pour assurer l’harmonie familiale future, vous devez décider ensemble de quelle façon la propriété sera détenue, utilisée et entretenue.

 

Voici d’autres points à considérer lorsque vous discuterez avec votre conseiller :

 

  • Imposition. La valeur du chalet s’est probablement appréciée avec le temps ce qui peut entraîner des conséquences fiscales substantielles. Quelle est la meilleure façon de payer l’impôt sur les gains en capital et d’éviter une double imposition?

 

  • Achat. Être en mesure d’acheter le chalet peut devenir un enjeu important pour les futurs bénéficiaires. Comment financeront-ils l’achat du chalet?

 

  • Entretien. Qui sera responsable de payer l’impôt et les frais d’entretien du chalet?

 

  • Liquidité. Quelle sera la marche à suivre si l’un des bénéficiaires veut vendre sa part?

 

  • Protection. Comment pouvez-vous éviter que le chalet fasse partie du patrimoine familial afin de le soustraire au risque en cas de séparation ou de divorce?

 

La rédaction d’une entente relative à la propriété de biens communs ou l’établissement d’une fiducie sont deux solutions qui vous permettront de gérer certains de ces aspects. Ces structures juridiques peuvent vous aider à planifier les conséquences fiscales et à établir les droits et responsabilités de vos bénéficiaires.

 

Pour décider quoi faire du chalet familial, vous devez engager des conversations réfléchies avec les parties concernées et vous renseigner sur les options offertes. Si vous souhaitez aborder la question, votre gestionnaire de portefeuille de Cumberland peut vous aider à faciliter le processus.

 

Unissant leurs efforts, le CDSPI et Cumberland adoptent une approche de gestion patrimoniale globale. Laissez-nous vous aider à tirer le meilleur parti de votre argent durement gagné.

 

Communiquez avec nous à l’adresse investment@cdspi.com.

 

*Les services consultatifs sont fournis par des conseillers agréés du CDSPI Services consultatifs Inc. Des restrictions peuvent s’appliquer aux services consultatifs dans certaines juridictions.

You already voted!