Soutenir les employés touchés par une catastrophe naturelle

13 juillet 2021 | lecture de 2 min

 

Un employé touché par une catastrophe naturelle, comme un ouragan, peut avoir besoin de votre soutien à titre de gestionnaire. Si l’employé ou un membre de sa famille a été blessé, ou s’il a vu des personnes blessées, ou encore si sa propriété a été endommagée, voici comment vous pouvez l’aider.

 

Comprendre ce que les gens peuvent ressentir

Une partie de votre rôle en tant que gestionnaire consiste à être attentif aux besoins de vos employés. Apprenez à reconnaître lorsque quelqu’un a des difficultés ou peut avoir besoin d’une aide professionnelle. Vous êtes bien placé pour constater les changements de comportement d’un employé pouvant suggérer qu’il a besoin d’aide. Plus vous êtes attentif aux besoins de vos employés, plus vous aiderez les employés et l’organisation à traverser des périodes difficiles.

 

Si un employé a été directement touché par une catastrophe naturelle, essayez de comprendre ce qu’il peut ressentir. Réagissez avec compassion aux émotions et aux besoins des employés touchés. Les personnes qui ont été victimes d’une catastrophe naturelle peuvent avoir l’impression de faire un tour de montagnes russes et ressentir un large éventail d’émotions déroutantes – peur, culpabilité du survivant, colère, choc et tristesse. Les victimes peuvent ressentir ces émotions ou avoir des réactions de panique et d’épuisement pendant des semaines et des mois suivant la situation traumatisante.

 

Faites preuve de compassion et de professionnalisme. Dites aux employés que ce qu’ils ressentent est tout à fait normal. Vous pouvez dire : « Les personnes victimes de ce type de catastrophe éprouvent souvent ces sentiments. » Évitez de leur donner des conseils, car vous ne savez pas ce que la personne a besoin d’entendre. Exprimez votre tristesse : « Je suis désolé ». Ne vous attendez pas à trouver les mots justes. Votre empathie et votre présence suffisent; les personnes sentiront votre sincérité et votre volonté de les aider.

 

Votre empathie et votre présence suffisent; les personnes sentiront votre sincérité et votre volonté de les aider.

 

Ce que vous pouvez faire

Si vos employés ont été touchés directement ou indirectement par une catastrophe naturelle, voici quelques conseils :

 

Reconnaissez que la personne traverse un moment difficile, en particulier si elle été directement touchée. Ne présumez pas que tout le monde va bien. Attendez-vous à ce que le comportement de la personne soit différent au cours des semaines ou mois suivants. Certaines personnes peuvent avoir de la difficulté à se concentrer.

 

Renseignez-vous sur les politiques de l’entreprise et sur la personne ou le service capable d’informer les employés. Un employé ayant subi un sinistre ou ayant été touché directement par une catastrophe naturelle peut avoir des questions urgentes au sujet de la rémunération, des avantages sociaux, de son assurance, des congés de maladie, d’une réinstallation, etc. En vous tenant au courant des politiques de l’entreprise et en consultant son site Web, vous pourrez répondre rapidement aux employés et contribuer à dissiper leur incertitude et leur anxiété. Si vous avez des questions sur la mise en œuvre des politiques, parlez avec votre représentant des Ressources humaines.

 

Si votre entreprise est susceptible d’être touchée par une catastrophe naturelle, assurez-vous de bien comprendre le plan de communication d’urgence de l’entreprise. Informez d’avance les employés de la façon dont les mises à jour et les instructions leur seront communiquées.

 

Offrez aux employés la souplesse nécessaire pour gérer les répercussions d’une catastrophe naturelle. Un employé qui a subi un sinistre devra peut-être traiter avec les hôpitaux, les compagnies d’assurance, les entrepreneurs ou les agences gouvernementales. Ces démarches sont longues et généralement stressantes. Informez-vous auprès de votre directeur et du service des Ressources humaines sur les accommodements que vous pouvez offrir aux employés pour les aider à traverser cette période difficile. Parfois, les employés ne peuvent pas se rendre au travail et d’autres fois l’employeur doit temporairement fermer ses portes. Déterminez si le travail à partir de la maison est une possibilité et renseignez-vous sur les modalités de travail flexibles ou les congés autorisés.

 

Sachez quelles ressources sont offertes. La plupart des gens qui sont victimes d’un sinistre ont besoin d’un soutien plus étendu que celui offert par leur gestionnaire. Vérifiez quels types de ressources sont offertes par l’organisation afin de pouvoir renseigner les employés rapidement (ou de faire appel à ces ressources vous-même) si le besoin se présente. Si votre organisation offre un programme de ressources pour les employés ou un programme d’aide aux employés (PAE), renseignez-vous sur les services offerts et sur la manière d’y adresser un employé en toute discrétion. Les employés apprécient vraiment un gestionnaire qui se préoccupe sincèrement de leur bien-être.

 

Trouvez du temps pour permettre aux employés de partager leurs sentiments et leurs pensées lors de réunions ou de séances de débreffage après une catastrophe naturelle. Même si aucun de vos proches collaborateurs n’a été touché directement, ils ont peut-être un ami ou un membre de la famille qui a subi un sinistre ou a survécu à une catastrophe. Parfois, le simple fait de donner l’occasion d’en discuter en groupe peut soulager. Les membres de l’équipe peuvent saisir l’occasion pour apporter une aide concrète aux victimes de la catastrophe – une collecte de fonds ou de sang peut donner aux gens le sentiment de contribuer et d’aider.

 

Invitez les employés qui présentent des symptômes de stress inhabituels à consulter. Si une personne montre des signes de détresse, est irritable, semble désintéressée par le travail ou a du mal à se concentrer, conseillez-lui de communiquer avec le service des Ressources humaines ou le PAE. Encore une fois, en tant que gestionnaire, vous êtes la personne la mieux placée pour remarquer les changements de comportement.

 

Parfois, le simple fait de donner l’occasion d’en discuter en groupe peut soulager.

 

Prendre soin de son équipe

Prenez des mesures supplémentaires durant cette période pour prendre soin de vos subordonnées et entretenir un sentiment d’équilibre et de normalité.

 

Soutenez les membres de votre équipe en leur donnant un coup de main. Mettez la main à la tâche pendant les périodes achalandées et aidez les membres de l’équipe pour venir à bout d’une tâche ou d’un projet.

 

Encouragez les membres du groupe à établir un dialogue et à s’entraider. Assurez-vous que les employés disposent des outils, des renseignements et des ressources dont ils ont besoin pour faire le travail.

 

Aidez les personnes et le groupe à établir les priorités. Fournissez les directives et le soutien nécessaires. Finalement, il ne faut pas oublier que la collaboration est l’une des meilleures façons de traverser les périodes difficiles. En vous aidant vous-même et en aidant les autres, vous rappellerez aux employés qu’ils travaillent pour une entreprise qui se préoccupe de leur bien-être. Une fois l’événement traumatisant passé, les employés se rappelleront vos efforts soutenus pour les aider.

 

Ces renseignements sont fournis par Solutions Mieux-être (auparavant Morneau Shepell), le plus important fournisseur canadien de services d’aide aux employés et à leur famille et fournisseur du Programme d’aide aux membres (PAM) du CDSPI. Nous vous encourageons à visiter le site travailsantevie.com pour obtenir de plus amples renseignements. Les services offerts varient d’une région à l’autre. Les services du PAM sont entièrement confidentiels dans les limites prescrites par la loi.

You already voted!