Stratégies en matière de CELI

20 janvier 2022 | lecture de 5 min

 

Par Gestion de patrimoine privé Cumberland Inc.

 

Conseils pour maximiser la valeur de vos placements

 

Depuis plus de dix ans, des conseillers et planificateurs financiers partout au pays encouragent les clients à investir dans un compte d’épargne libre d’impôt (CELI), une des meilleures stratégies fiscales offertes aux Canadiens.

 

De nombreux clients ont suivi ce conseil, cependant une récente étude menée par Pollara a révélé que 31 % des Canadiens prévoient utiliser leur CELI comme fonds d’urgence. Bien que le CELI se prête bien à cette fin, vous devriez songer à l’incorporer dans votre stratégie globale de gestion de patrimoine, et voici pourquoi.

 

CELI ou REER?

 

La question se pose souvent et ce qui convient le mieux à la plupart de nos clients, c’est de tirer profit des avantages qu’offrent ces deux types de comptes de placement.

 

Lorsque vous cotisez à un REER, votre cotisation est habituellement déductible du revenu imposable pendant l’année en cours. Toutefois, votre cotisation et les gains obtenus seront imposables au moment d’un retrait. L’idée est que vous serez dans une tranche de revenu moins élevé à la retraite et que, d’ici là, vous bénéficierez d’un report d’impôt.

 

Lorsque vous cotisez à un CELI, votre cotisation n’est pas déductible du revenu imposable et les retraits futurs (dividendes, intérêts et gains en capital) ne sont pas imposables. Cela veut dire que vous pouvez faire fructifier votre argent aussi longtemps que vous le souhaitez et faire des retraits sans conséquences fiscales.

 

En général, le REER est une excellente façon d’épargner à long terme, à l’abri de l’impôt, en vue de la retraite, et le CELI est un moyen flexible d’investir en franchise d’impôt en vue d’objectifs à court et à long terme. Ils fonctionnent très bien ensemble.

 

Cotiser le maximum à votre CELI

 

Tout d’abord, tirez parti de vos droits de cotisation. Voici pourquoi.

 

Prenons, par exemple, Jean, un entrepreneur de 50 ans qui a investi une somme importante dans un REER, mais qui n’a jamais ouvert de CELI. Cela veut dire que, depuis 2009, il a accumulé des droits inutilisés de cotisation à un CELI s’élevant à 75 500 $.

 

Si Jean cotise 75 500 $ cette année, et qu’il verse ensuite 6 000 $ (le maximum actuel) chaque année jusqu’à l’âge de 80 ans, le tout générant un rendement annuel de 6 %, il accumulera une somme impressionnante :

 

Âge de Jean   Valeur projetée du CELI
60 208 294 $
70 456 852 $
80 901 983 $
90 1 699 144 $

 

À l’âge de 90 ans, Jean aurait accumulé bien au-delà de 1,6 millions $ à l’abri de l’impôt. Et si sa conjointe adopte la même stratégie, sa famille pourrait avoir environ 3,3 millions $ en franchise d’impôt.

 

N’oublions pas les enfants

 

Imaginez maintenant que Jean veut aider financièrement sa fille de 18 ans à acheter sa première maison dans quelques années. Pourquoi ne pas tirer parti du potentiel d’investissement qui est offert à elle aussi? Il pourrait donner à sa fille 6 000 $ par an qu’elle cotiserait elle-même à son CELI. Si elle obtient le même rendement annuel de 6 %, à l’âge de 30 ans, elle pourrait avoir accumulé 100 000 $ à l’abri de l’impôt.

 

Bénéficier de la planification successorale

 

Qu’adviendra-t-il du CELI de Jean après son décès?

 

Si Jean désigne sa conjointe comme titulaire remplaçante, celle-ci pourrait hériter du CELI sans avoir à payer d’impôt et l’argent investi continuera à fructifier à l’abri de l’impôt. Il s’agit d’une caractéristique extrêmement importante qui n’est pas offerte pour les comptes de placements ordinaires.

 

Par ailleurs, si Jean souhaite léguer ses actifs à sa fille, il pourrait la désigner comme bénéficiaire; elle recevrait alors le produit de son CELI en franchise d’impôt. Puisque le CELI ne serait pas transféré par l’entremise de la succession de Jean, cela éviterait les délais et les coûts associés au processus juridique qu’on appelle l’homologation. Ces frais varient d’une province à l’autre, mais dans le cas de Jean, ils pourraient s’élever à des dizaines de milliers de dollars.

 

Il est vrai que votre CELI peut vous procurer des fonds d’urgence, mais un CELI est également une excellente façon d’épargner à l’abri de l’impôt pour votre retraite, votre famille qui s’agrandit et votre succession.

 

Unissant leurs efforts, le CDSPI et Cumberland adoptent une approche de gestion patrimoniale globale. Laissez-nous vous aider à tirer le meilleur parti de votre argent durement gagné.

 

Si vous avez des droits inutilisés de cotisation à votre CELI ou pour savoir si vous maximisez les possibilités qui vous sont offertes, veuillez prendre rendez-vous avec l’un de nos conseillers* en planification de placements chevronnés.

 

* Les services consultatifs et de planification financière sont fournis par des conseillers agréés du CDSPI Services consultatifs Inc. Des restrictions peuvent s’appliquer aux services consultatifs dans certaines juridictions.

 

You already voted!