Une fois à la retraite, avez-vous encore besoin d’une assurance responsabilité civile professionnelle?

Les dentistes retraités nous posent souvent cette question qui peut porter à confusion. Pour y répondre, examinons les deux scénarios suivants:

1. Vous prenez votre retraite et remettez votre permis d’exercer. Lorsque vous remettez officiellement votre permis, vous devez également en aviser le CDSPI.

a. En ce qui concerne l’assurance de la responsabilité civile professionnelle du CDSPI, votre couverture passera du statut « actif » à « inactif ». Vous continuerez d’être protégé en cas de réclamations potentielles liées à des incidents survenus pendant que vous exerciez la dentisterie. Cette assurance couvre également votre succession si une réclamation est réglée après votre décès.

b. En ce qui concerne l’assurance responsabilité civile professionnelle excédentaire de l’Ontario du CDSPI, vous avez droit à une période de déclaration prolongée de cinq ans pendant laquelle vous continuerez d’être couvert.

Dans ces deux cas, vous n’aurez aucune prime à payer. Les plafonds de couverture et la franchise demeureront les mêmes qu’ils étaient avant la remise de votre permis d’exercer.

2. Vous prenez votre retraite et maintenez votre permis d’exercer. Vous devez continuer à souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle tant et aussi longtemps que vous maintenez votre permis d’exercer, et ce, même si vous ne pratiquez pas.

Un souci de moins à la retraite.

Si vous avez des questions, téléphonez-nous au 1.800.561.9401.

You already voted!